Portrait d’Antoine et Sarah, propriétaires d’une maison loft dans un ancien cinéma près du Mans

Portrait d’Antoine et Sarah, propriétaires d’une maison loft dans un ancien cinéma près du Mans

03.08.2022 Ils nous inspirent

Vous pouvez retrouver, régulièrement sur notre blog, le portrait de nos différents clients. Nous prenons soin de choisir des histoires qui reflètent particulièrement la philosophie d’Espaces Atypiques : vendre des logements qui parlent aux visiteurs, pour qu’ils s’y projettent directement et qu’ils aient le loisir d’exprimer leur personnalité entre leurs murs. 

Originaires de région parisienne, Antoine et Sarah ont posé leurs valises en Mayenne il y a cinq ans pour des raisons professionnelles. Il est directeur technique dans les travaux publics, elle est diplômée notaire au Mans. Et ensemble, ils ont transformé un ancien cinéma d’Évron en maison loft avec son rez-de-chaussée cathédral, sa suite parentale et son rooftop panoramique. 

Avec Antoine, nous avons parlé de leur maison loft, de l’importance des travaux dans leur projet, du Pinterest d’Espaces Atypiques, et de road-trip en Amérique du Nord. 

 

L’ancien cinéma était votre premier achat ? 

Antoine – Oui ! Avant, nous avions par le passé rénové avec des amis une ancienne grange en Normandie. À l’époque, nous avions fait les travaux avec des amis, ils ont duré dix ans ! Après ça, on était prêt à se lancer dans un projet de plus grande ampleur ! 

Comment s’est passé l’achat de cet ancien cinéma ? 

Nous avions envie de nous lancer dans un projet de loft, et pendant nos recherches nous sommes tombés sur cet ancien cinéma d’Évron sans activité depuis trois ans. Je me souviens avoir visité seul le lieu avec une lampe torche parce qu’il n’y avait plus d’électricité et que – cinéma oblige –, les pièces étaient sombres, sans fenêtre ! Le lieu avait été vidé. Il ne restait plus aucun siège, seule la machinerie était encore sur place. Je me suis dit tout de suite “Banco !” Je savais qu’on allait faire quelque chose de top ! 

Le cinéma et ses deux salles

Le début des travaux

 

Fatalement, la rénovation a demandé de nombreux travaux ? 

Oui, ils ont pris environ un an et demi, de février 2018 à l’été 2020. Nous avons fait nous-même les plans et un architecte les a validés. Pour le gros des travaux, nous avons dû faire appel à des entreprises locales ou de communes voisines et pour certains points, comme l’installation des cloisons intérieures, les peintures… Nous avons mis les mains à la pâte. 

Est-ce que vous avez changé souvent d’avis dans l’élaboration des plans ? 

Oui, les plans ont beaucoup évolué. Entre ce que nous avions projeté au départ, et la réalité du lieu, il y a énormément de différence. Mais, c’est encore mieux que ce que nous avions imaginé ! 

ancien cinéma maison loft

Le salon loft et ses affiches de cinéma, vestiges de l’ancien cinéma

 

Quels étaient les défis de cette rénovation en maison loft ?

Le plus impressionnant, c’était de casser la dalle en béton qui était en pente. Et oui, une salle de cinéma, c’est une structure en gradin ! D’ailleurs, pour la petite histoire, c’est l’entreprise qui avait coulé le béton il y a 50 ans, qui est venue nous aider à la retirer. La boucle était bouclée. Il a aussi fallu ramener de la lumière dans l’espace, car forcément tout était clos, et extrêmement sombre. Pour créer le patio, par exemple, et ouvrir à la lumière, nous avons même retiré un morceau du toit ! 

Qu’avez-vous conservé de cet ancien cinéma ? 

La façade. De la rue, on peut encore penser qu’il s’agit d’un cinéma alors que derrière la porte… c’est un loft ! À l’intérieur, nous avons conservé quelques détails : les affiches de film, les murs extérieurs et intérieurs, l’éclairage du salon avec des ampoules blanches et rondes, les marches de l’escalier ont été façonnées avec le bois qui servait d’estrade, mais aussi l’esprit cinéma pour notre chambre, qui est d’ailleurs située dans l’ancienne salle de projection. Pour le salon, et afin de rester dans cet esprit loft, nous avons voulu garder les volumes de l’ancien lieu. Le salon et la cuisine sont donc dans un même espace ouvert, sans cloison.

Certains espaces ont été créés, c’est le cas par exemple du rooftop…

C’était important pour nous d’avoir un espace extérieur, et c’est avec la démolition des toits que nous avons pu en créer. Dans la partie haute, nous avons imaginé un rooftop invisible depuis la rue et dans la partie basse, un patio. Nous avons gardé l’ancien mur de projection que l’on a repeint en bleu Il y a encore les trous de fixation de l’écran sur le mur ! 

Le toit repensé !

le rooftop invisible depuis la rue et son mobilier sur palettes

 

Comment avez-vous trouvé vos inspirations ?

On a fait beaucoup de recherches notamment sur Pinterest. C’est d’ailleurs sur ce site que nous avons connu Espaces Atypiques, en épinglant un post ! 

Pourquoi avoir choisi de mettre en vente votre bien ?

Nous allons nous installer en région Grand Ouest, mais avant ça, nous prévoyons un grand roadtrip à travers les États-Unis et le Canada. On vivra dans un fourgon aménagé pendant six mois. Quand on reviendra, on repartira sur un nouveau projet, certainement lui aussi atypique ! 

Vous êtes attaché à l’aspect atypique d’un bien ? 

Je dirais même que l’atypique est un mode de vie ! J’aime le volume exceptionnel de notre loft par exemple. 

Votre maison de rêve ? 

Pour moi, ce serait une caravane Airstream. Elle serait garée face à l’océan avec une belle terrasse en bois et des lampes de guinguette. Libre et face à la mer. 

Quels biens regardez-vous chez Espaces Atypiques ?  

J’aime les habitations avec de grands parcs paysagers et… ceux avec piscine ! 

Comment s’est passé votre expérience avec Espaces Atypiques ? 

Emmanuelle Lego, conseillère Espaces Atypiques à Angers, s’est parfaitement occupée de nous. C’est une femme formidable. J’ai beaucoup apprécié mon expérience avec Espaces Atypiques, l’aspect humain et la touche artistique. D’ailleurs, plusieurs de mes amis passent par le site d’Espaces Atypiques pour acheter et vendre ! 

Le petit patio et le mur bleu de l’ancienne salle de projection

Retrouvez sur Espaces Atypiques, la maison loft d’Antoine et Sarah et tous nos lofts en vente. 

 Portrait de Christophe et Angélique, propriétaires d’un loft d’architecte épuré et hors du commun à Paris

Tendance déco : se ressourcer en faisant entrer les formes et matériaux naturels dans l’habitat

 Portrait de Thierry et Nancy, propriétaires d’une maison rénovée proche d’Oléron

La newsletter

Évadez-vous dans des lieux insolites et magiques en vous abonnant à la newsletter d’Espaces Atypiques.

  • Hidden
  • Hidden
  • Hidden
  • Hidden
La newsletter